• Espace pro

    Angus

    angus 97 angus 86 angus 2 angus new2 angus 5 angus new1 cover angus 3-3
    Descriptif de la race

    Signe de reconnaissance incontournable, la robe des Angus est uniformément noire sauf parfois au niveau du pis pour les vaches. Le corps est robuste mais le squelette est fin. Autre particularité de la race, les Angus ont tous le caractère sans corne. La tête est courte, le front et les oreilles sont larges.

    Les mensurations

    Les animaux sont de petite taille, un bon sujet mesure environ 1.40 m au garrot pour les mâles adultes et 1.30 m pour les femelles pour un poids respectif d’environ une tonne pour les taureaux et 800 Kg pour les vaches.

    Les qualités

    Naturellement sans cornes les Angus sont très faciles à élever et profitent facilement à l’herbe. Les mères se contentent de peu et produisent un veau chaque année sans problème au vêlage.

    Ces vaches ont également une longévité très intéressante pour l’éleveur, leurs qualités maternelles sont réputées dans le monde entier et elles produisent des animaux à viande dont le rendement viande est élevé.

    Les aptitudes bouchères de la race l’ont rendue très populaire en race pure comme en croisement laitier ou viande.

    Fécondité et fertilité

    Les meilleurs résultats d’élevage sont obtenus à partir d’animaux de taille modérée qui favoriseront un chargement à l’hectare plus élevé.

    Ces animaux se comporteront parfaitement dans un système extensif où la fertilité des taureaux et la fécondité des vaches s’exprimeront totalement.

    Facilité de vêlage

    La vache Angus met bas des veaux toniques de 35Kg qui ne posent pas de problème au vêlage.

    Croisement et engraissement

    Le taureau Angus s’accouple parfaitement avec de nombreuses races, et évitera les problèmes de vêlages sur la plupart des races à viande de format plus important.

    Les veaux croisés produiront des carcasses de 280 à 320 Kg, idéalement adaptées au marché d’aujourd’hui.

    De plus une valeur ajoutée de presque 30 centimes d’euros du Kg est payée au producteur outre Manche où la réputation de la viande d’Angus n’est plus à faire.

    Une pure bête à viande

    Pour produire la meilleure viande race pure, les boeufs Angus sont finis sur une période de 70 jours avec des rations quotidiennes de céréales de 1 kg à 3 kg par jour pour donner des carcasses de 320 kg à 21 mois, quant aux génisses, à raison de 1.5 kg par jour, elles atteignent 250 kg de carcasse à 19 mois.

    La race des records

    Record de popularité certainement pour la viande Angus qui est appréciée des connaisseurs pour la finesse de son grain, son persillé et son goût. Record aussi pour les ventes de reproducteurs, ainsi le taureau Lindertis Evulse a été vendu aux fameuses enchères de Perth pour la somme de 60 000 guinnées (environ 600 000 FF à l’époque ou 88 000 euros d’aujourd’hui).

    En 1878 un spécimen de la race a même remporté le concours mondial du bovin à viande dans le cadre de l’exposition de Paris.

    Depuis la race a conquis tous les continents et continue de progresser en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, cependant le berceau de la race se trouve bien en Grande-Bretagne et l’Angleterre est le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre de vaches Angus.

    Origine

    C’est en reprenant le bétail de Hugh Watson, éleveur à Keillor dans le comté d’Angus (Ecosse) en 1824 que William McCombie créa le premier troupeau dans sa ferme de Tillyfour.

    Ensuite après y avoir consacré toute sa vie, Sir George Mac Pherson-Grant raffina la race jusqu’en 1861 et c’est en 1862 que naquit le livre généalogique de la race.

    Quelques dates
    1863 Première vente aux enchères de taureaux Angus à Perth
    1867 Le taureau bien nommé « Black Prince » est le premier boeuf Angus à remporter le championnat du Royal Smithfield Show à Londres.
    1878 Après Londres, Paris où un spécimen de la race a remporté le premier prix parmi 1684 animaux représentants toutes les races bovines répertoriées à l’époque.
    1972 Premières importations d’animaux du Canada qui ont permis d’améliorer notamment le format des reproducteurs.
    1997 Vente record de taureaux à Perth avec une moyenne de 3 600 euros.
    The Aberdeen Angus Cattle Society www.aberdeen-angus.co.uk

    Retour