• Espace pro

    Hereford

    immense 5-2 croxtonpark-3 cover carey 38-4 bretagne 43-2 cover veau tetant troupeau-2
    Descriptif de la Race

    La couleur est rouge brun sur le corps, allant du clair au foncé selon les animaux. La tête est toujours blanche, ainsi que la gorge, le dessous du cou, la poitrine et l’abdomen. Une lisière blanche s’étend de la nuque au garrot. Des genoux et des jarrets jusqu’à leur extrémité, les membres sont blancs. Il en est de même pour le toupillon de la queue.

    Les mensurations

    Objectifs pour la vente d’animaux inscrits adultes de plus de deux ans (minimun accepté pour la vente d’animaux adultes de plus de deux ans).

    • Mâles 1,40 m (1,30) – 900kg (850kg)
    • Femelles 1,30m (1,20) – 750kg (650kg)

    Les qualités

    Les Herefords peuvent être nourris uniquement d’herbe et de foin. D’autre part, ils s’adaptent avec beaucoup de facilité à toutes les régions, mêmes les plus difficiles (montagne, plaines ventées de littoral, marais…).
    La tranquillité naturelle des Herefords permet d’avoir des lots importants (de taurillons par ex.) d’animaux qui ne se battent pas, ce qui leur permet de ne pas compromettre leur croissance.

    Le contact avec les Herefords est aisé, ils sont faciles à déplacer et à parquer, permettant un élevage extensif sans installations particulières de contention, sans pertes de temps ni danger pour l’éleveur.

    Fécondité et fertilité

    Les vaches Herefords donnent chaque année un veau leste et tonique.

    Le taux de remplissage de vaches Hereford avec un taureau Hereford est de 97% contre 82% pour des vaches Hereford avec un taureau de race allaitante de type continental.

    Le ratio poids total de veaux sevrés par vache saillie est de 13% supérieur en race Hereford par rapport aux races allaitantes continentales. La durée de gestation d’une vache Hereford est en moyenne de 280 jours.

    Facilité de velage

    Les vaches Hereford vêlent pratiquement toujours sans aide et sans difficultés, ce qui autorise des mises bas au pré.

    De plus, elles sont maternelles et bonnes laitières, ce qui permet à leur veau d’avoir une croissance rapide dans de bonnes conditions.
    Le poids d’un veau est en moyenne de 35 kg et de 40 kg pour les mâles.

    Précocité

    Il a souvent été démontré dans la pratique que l’on obtient de très bons résultats en faisant vêler des génisses Hereford jeunes (à partir de deux ans) à un poids moyen d’environ 350 à 400 kg à la saillie.

    La génisse Hereford atteint la maturité sexuelle entre 14 et 15 mois de moyenne.

    La précocité des Herefords permet la production de viande rouge avec des animaux jeunes, ainsi la finition de boeufs et de génisses s’effectue traditionnellement à partir de 18 mois.

    Souches « à cornes » ou « sans cornes »

    Selon le choix de l’éleveur, il existe deux souches de Hereford : l’une à cornes, l’autre sans.

    Le choix de la souche sans cornes est particulièrement appréciable quand on sait que même en croisement avec des animaux cornus, la majorité des produits sera génétiquement sans cornes.

    Bons résultats en croisement

    L’utilisation d’un taureau Hereford en croisement avec des vaches d’autres races allaitantes ou laitières donne de très bons résultats en conférant au produit ses qualités de rusticité et de précocité notamment.

    La facilité de vêlage est améliorée, car le veau aura le poids de naissance d’un Hereford (35 à 40 kg) et sa rapidité de croissance.

    Origine

    La race HEREFORD est née à la fin du dix neuvième siècle dans le Sud-Ouest de l’Angleterre. Par la suite elle s’est installée successivement aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique du sud, Nouvelle Zélande, Australie…

    Aujourd’hui encore, c’est une des races les plus populaires dans les grands pays producteurs de viande avec plus de 5 millions d’animaux inscrits répartis sur 50 pays.

    Quelques dates
    1627 Apparition des premières « Têtes Blanches » en Grande-Bretagne.
    1750 Benjamin Tomkins, éleveur de Hereford à l’ouest de l’Angleterre isola la souche
    « Hereford » à partir de son taureau « Silver Bull », animal à robe rouge et tête blanche avec une tâche blanche sur le dos.
    1873 Publication du premier livre généalogique de la race Hereford avec 152 reproducteurs.
    1900 Premier Hereford présentés en France au concours des animaux reproducteurs de Vincennes.
    1901 Naissance de la souche « sans cornes » dans l’Iowa aux Etats-Unis.
    1949 Premier Hereford sans cornes enregistré en Grande-Bretagne.
    1972 Création de l’Association Hereford en France.
    1975 Reconnaissance de la race Hereford en France par le Ministère de l’Agriculture.
    1976 L’association Hereford France (AHF) devient membre de l’UNLG.
    Association Hereford France www.hereford-france.com
    Hereford Cattle Society www.herefordcattle.org

     
    Retour